ESPE PARIS MOBILISÉ

Retrouvez nous avec plus d'informations sur FaceBook

http://www.facebook.com/espe.enlutte (enseignants/biats Inspé)

https://www.facebook.com/Paris-4-contre-la-s%C3%A9lection-et-la-loi-travail-201338096891712/ (Sorbonne Université)

Devant le succès du site et pour éviter toute confusion, nous précisons que ce blog est indépendant de l'opinion institutionnelle de L'ESPE et ne reflète pas forcément celle de l'ensemble du collectif à son initiative.

Posté par iufmmobilisation à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 janvier 2020

grève et manifestation le 29 janvier ! Soyons nombreux en manifestation mercredi après-midi !

Les manifestations du vendredi 24 janvier pour le retrait du projet de loi sur la réforme des retraites ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de participants. A Paris, ce sont entre 350 000 et 400 000 manifestants qui ont exigé le retrait du projet de loi. 

(vous trouverez en pièce jointe un communiqué du l’UD FO « Un monde de dingue » portant également sur la répression, ainsi qu’un communiqué parisien du SNUDI FO, Sud Education, CGT Educ’action et CNT de soutien aux lycéens victimes de la répression suite aux événements survenus au Lycée Hélène Boucher)

 

L'intersyndicale nationale a publié un nouveau communiqué (que vous trouverez en pièce jointe) annonçant "une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles" le mercredi 29 janvier (départ 13h30 de Place d’Italie), veille de la "conférence de financement" organisée par le gouvernement.

 

Par ailleurs, le gouvernement a rendu public son étude d'impact dans le cadre de la présentation de deux projets de loi au conseil des Ministres (vous trouverez en pièce jointe un communiqué et une analyse de FO).

 

Le conseil d'Etat, plus haute juridiction administrative, a rendu un avis. Il souligne en particulier à propos de la pseudo "revalorisation des enseignants" que « sauf à être regardées, par leur imprécision, comme dépourvues de toute valeur normative, ces dispositions (...) sont ainsi contraires à la Constitution ». 

(vous trouverez en pièce jointe un communiqué de la FNEC FP FO à ce sujet ainsi qu’un communiqué du SNUDI FO sur les pistes de travail du Ministère sur les obligations de service et les missions des enseignants).

 

Depuis le 5 décembre 2019, le SNUDI FO 75 invite les collègues à se réunir en assemblée générale pour décider ensemble de la grève jusqu’au retrait de projet de réforme des retraites qui seule permettra de faire reculer le gouvernement. 

Il exige le retrait du projet de réforme des retraites, avec la Confédération générale du travail Force Ouvrière, aux côtés des salariés de toutes les professions. 

 

Si ce n’est pas encore fait, merci de nous faire remonter l’état de grève sur la semaine.

 

La manifestation de mercredi partira à 13h30 de la place d’Italie

 

Le gouvernement doit retirer son projet de retraites universelle par points !

 

Posté par iufmmobilisation à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2020

Manifestation à Paris le vendredi 24 janvier: Départ 11h place de la République pour se rendre place de la Concorde.

Gagnons le retrait du  du plan Macron-Philippe!

Participons massivement à la manifestation unitaire à Paris vendredi 24 janvier, jour du passage en conseil des ministres du projet Macron-Philippe. Public-Privé: Toutes et tous en grève le vendredi 24 janvier.


La manifestation du 24 janvier fera la démonstration que les salariés ne sont pas résignés et qu’ils sont déterminés à obtenir le retrait de ce projet qui fera perdre à tous que l’on soit du privé ou du public.
Manifestation à Paris le vendredi 24 janvier: Départ 11h place de la République pour se rendre place de la Concorde.
L’ordre du cortège syndical est le suivant : FSU – CFE/CGC – CGT-FO – Jeunes – SOLIDAIRES - CGT.

Posté par iufmmobilisation à 11:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 janvier 2020

Jeudi 23 janvier Assemblée Générale à l'INSPE Molitor à l'appel de l'intersyndicale de l'Inspé de 12h30 à 13h30

 

C'est maintenant qu'il faut se mobiliser

Vendredi 24 janvier grève et manifestation

RDV à Jussieu pour un départ ensemble à 10h

 

Jeudi 23 janvier Assemblée Générale à l'INSPE Molitor

à l'appel de l'intersyndicale de l'Inspé

 

 

Réforme des retraites ce n'est pas fini ! 

Arrêtons le travail maintenant !

Ne faisons plus grève par procuration !

 

Le mouvement pour le retrait de la réforme des retraites dure depuis maintenant 50 jours.

Le secteur des transports (SNCF, RATP) est en pointe de ce mouvement depuis le début.

A côté d'eux, de nombreux autres secteurs se mobilisent également : 

  • l’Éducation nationale, l'hôpital 

  • les avocats, 

  • l'énergie, les raffineries, les dockers, 

  • les imprimeries de la Banque de France, 

  • l'Opéra de Paris, de Rouen…

  • les personnels municipaux, 

  • les bibliothèques publiques…

 

Et nous, à Sorbonne Université et à l'Inspé ?

Nous sommes nombreux à critiquer ce projet de réforme, à refuser le modèle de société que Macron veut nous imposer.

Nous voyons bien que cette réforme fait système avec les réformes précédentes sur la Fonction publique, l'assurance-chômage, mais aussi dans l'éducation et l'enseignement supérieur.

N'attendons pas que nos collègues des autres secteurs s'épuisent. 

 

A l'université plusieurs services et labos ont voté la grève en Assemblée générale : bibliothèques, UFR de maths, UFR de physique, labo GRIPIC…

130 enseignants chercheurs de SU signent l'appel à faire grève (http://chng.it/N5YnbgfVkS).

Nous sommes nombreux à chaque manifestation. Soyons nombreux à arrêter le travail dès maintenant. 

 

Les pétitions peuvent servir. Donner aux caisses de grève peut aider. Aller en manifestation donne du poids à la mobilisation…

Mais notre véritable outil pour faire pression sur le gouvernement, c'est la grève. Car faire grève, c'est le seul moyen pour vraiment se donner le temps de faire le tour des bureaux, de convaincre nos collègues, de se réunir en assemblée générale, de libérer les étudiant.e.s de leurs obligations d'assiduité.

Posté par iufmmobilisation à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

SORBONNE : appel des enseignants chercheurs à la grève : réunion mercredi 22 janvier à 12h30 en amphi 55A à Jussieu

Bonjour à toutes et à tous,


Plus d'une centaine de collègues ont signé l’appel à la grève des enseignants, enseignants chercheurs et chercheurs de Sorbonne Université afin de refuser la réforme instaurant un système de retraites par points et la loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR).

Une réunion est programmée mercredi 22 janvier à 12h30 en amphi 55A (Campus Jussieu) afin de mettre au point les modalités pratiques permettant de rendre cette grève effective.

Nous invitons l'ensemble des enseignants, enseignants chercheurs et chercheurs de Sorbonne Université à rejoindre la mobilisation.

 

La multiplication des initiatives à Sorbonne Université montre que la mobilisation se développe : depuis la semaine dernière, des collègues installent un piquet de grève chaque jour entre 8h30 et 10h30 devant l’entrée principale de Jussieu et diffusent l’appel. Cela interpelle les personnels de l’université qui passent, des discussions s’engagent. 

L'AG d'hier en maths, d'aujourd'hui en physique ont rassemblé chacune 80 personnes. Elles ont toutes les deux voté la grève pour vendredi 24 janvier et ont décidé de se réunir de nouveau lundi prochain à 12h.

D'autres réunions sont prévues cette semaine dans d'autres UFR et laboratoires (LIP6, IEES, METIS, Ingénierie…).

 

Dans de nombreux secteurs professionnels, des grèves débutent ou se sont maintenues parfois pendant plus de 40 jours (SNCF, RATP, enseignement du premier et second degré, raffineries, ports, déchèteries, avocats, hôpitaux, police scientifique, opéra de Paris, Radio France…) ! Toutes ces actions montrent que le mouvement contre la réforme des retraites et toutes les lois de régressions sociales ne fait que commencer. Dans ce contexte, concertons-nous afin d’organiser et étendre la grève et stopper réellement les examens et les enseignements.

C’est nécessaire pour faire reculer le gouvernement : les grévistes des transports ne pourront pas y arriver seuls ! 

 

Les autres rendez-vous déjà prévus :

  • Jeudi 23 janvier 13h amphi 55B : AG Jussieu (tous les personnels)
  • Jeudi 23 janvier 18h : marche aux flambeaux (Nation)
  • Vendredi 24 janvier 11h : manifestation interprofessionnelle (République) – RDV à 10h au départ de Jussieu
  • Jeudi 30 janvier 12h amphi Michelet : AG Sorbonne

Désabonnement :

Posté par iufmmobilisation à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


1ère coordination nationale des facs et des labos en lutte Paris – les 1er et 2 février

https://universiteouverte.org/2020/01/21/coordination-nationale/

Posté par iufmmobilisation à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2020

https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=forums&srcid=MDUwMDg3Nzc3MDMyNDcyNzQzNjIBMTIzNzQxMzM1NTY0MDg3MzE5NjIBRkNjeHk5eDFFUUFKATAuMQEBdjI&authuser=0

Posté par iufmmobilisation à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les nouvelles du week-end

le report d'un an de la réforme de la formation des enseignants annoncé par JM Blanquer à la CPU – résultat de la mobilisation des jurys de CAPES (en philo et en histoire surtout), des responsables de master MEEF… et probablement aussi, de l'impréparation grotesque du ministère de l'Education Nationale. Les motions n'ont pas été écrites en vainhttp://www.sauvonsluniversite.fr/spip.php?article8581

Le Comité éthique et scientifique de Parcoursup (CÉSP) a rendu le 9 janvier son rapport à F. Vidal. Nous publions l'analyse du sénateur P. Ouzoulias concernant ce qui lui semble "une ouverture de la boîte noire de la sélection à l'université" (la reconnaissance des algorithmes locaux) http://www.sauvonsluniversite.fr/spip.php?article8597

Enfin, mises en grève et motions de revue (http://www.sauvonsluniversite.fr/spip.php?article8591), motions de départements, d'AG (http://www.sauvonsluniversite.fr/spip.php?article8560), etc  sont recensées sur le site de SLU. Mais deux "framapads" ont été créés pour que les collègues publient eux-mêmes les motions votées : 

- dans leur structure (départements et UFR université, conseils centraux, labos, revues) : https://mensuel.framapad.org/p/Motions_par_structure

- dans leur discipline : https://mensuel.framapad.org/p/Motions_par_disciplines

Vous pouvez vous en saisir! Cela permet d'y voir ensuite plus clair. 

 

Posté par iufmmobilisation à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2020

Deux séances spéciales sur la loi recherche (LPPR) les 30 janvier et 6 février

Nous avons conçu deux séances du séminaire Politique des sciences, en lien direct avec les mobilisations en cours. Ces séances sont ouvertes. La première aura lieu le jeudi 30 janvier (17-21h, en salle Lombard, 96 bd Raspail, à Paris) : « Que faire ? Analyse, critique, stratégie et tactique ». La seconde, qui aura lieu la semaine suivante (6 février, 17-21h, en salle 13, au 105 bd Raspail), envisagera la question lancinante de la « soumission » de/au projet.

La première de ces deux séances sera consacrée à l’analyse stratégique de la situation. Comment nous ressaisir collectivement de nos métiers ? Comment engendrer des transformations des institutions de recherche et de formation conformes aux exigences de la pensée scientifique ? Comment mettre fin à une période de reprise en main du monde savant et de précarisation ? Nous avons donc convié plusieurs collectifs et associations (AFS, ASES, Facs et labos en lutte, Groupe Jean-Pierre Vernant, RogueESR, Sauvons l’Université), ainsi que des figures du mouvement syndical, pour mettre en commun analyses, critiques et propositions stratégiques. Il sera question de rassembler nos connaissances sur le projet de loi programmation pluriannuelle pour la recherche (LPPR), son calendrier et ses modalités d’adoption (cavaliers législatifs, ordonnances, 49.3, loi). Par ailleurs, la question se pose de déployer une réflexion collective qui se saisisse des problèmes réels du système d’enseignement supérieur et de recherche.

Interviendront :

Bruno Andreotti : Une perspective historique sur les problèmes de l’Université et de la recherche.

    • Annabelle Allouch, pour l’ASES et Cédric Lomba, pour l’AFS: Une perspective philosophique commune entre la LPPR et Parcoursup.
    • Jean-Louis Fournel : Le précédent des « États-Généraux » : risques et enjeux.
    • Laurence Giavarini : Une candidature collective à la présidence de l’HCERES, pour rompre la clôture du sens.
    • Elie Haddad : Que sait-on du contenu, du calendrier et des modalités d’adoption de la LPPR ?
    • Pascal Maillard : Quelle stratégie et quelle tactique déployer pour éviter de reproduire les défaites passées ?
    • François Métivier : Compétition scientifique internationale: on n’a que ce qu’on paye.
    • Des représentants du collectif Facs et labos en lutte ainsi qu’une collègue de Sud Education feront également des présentations.

Deuxième séance, donc : La « soumission » de projet. Bureaucratie, management et capital humain. Interroger les fondements et l’efficace des dispositifs de financement et de recrutement qui affectent la manière de travailler des scientifiques, tel est le propos de la seconde séance de Politique des Sciences, en partenariat avec RogueESR. Si les managers de la recherche, et avec eux certains scientifiques, ne semblent plus avoir pour horizon favorable de la recherche que d’augmenter le taux de sélection de l’Agence Nationale de la Recherche (l’ANR), c’est le signe qu’il faut remettre sur le métier ce qui semble aller de soi dans cette manière de concevoir ladite excellence scientifique.

À quel moment est-il devenu évident que le projet devait être l’élément majeur de l’appréciation de la valeur des scientifiques, et la base légitime du financement de leurs recherches ? Comment peut-on accepter que notre métier soit le seul dans lequel, après de longue études et un processus de sélection étroit, on ne reçoive pas les moyens de l’exercer?

Pour démêler ce que ces processus doivent aussi bien aux schèmes du New Public Management qu’à des théories qui se sont arrimées à autant de pratiques, on examinera à la fois une agence, l’ANR, des théories, celles du capital humain, des techniques de gestions et de contrôle, le management, et un processus, celui de la bureaucratisation néolibérale, qui tend à coloniser les subjectivités, dans la recherche et en dehors, avec parfois l’enthousiasme gourmand de ceux qui « soumissionnent ».

    • Johan Giry, Défaire ou refaire l’autonomie scientifique ? Retour sur un conflit d’interprétations à propos de la genèse de l’Agence nationale de la recherche
    • Béatrice Hibou, Chercher par projet: bureaucratisation néolibérale et liberté académique ?
    • Michel Feher, Facteur de production, entreprise, portefeuille : les métamorphoses du capital humain
    • Johann Chapoutot, Le management, du nazisme à aujourd’hui.

 

 

Programme à retrouver ici:

https://pds.hypotheses.org/

 

Le séminaire « Politiques des sciences » se veut un lieu de rendez-vous pour tous ceux qui souhaitent réfléchir sur le métier d'universitaire et de chercheur, ses conditions d'exercice et ses évolutions souhaitables. Le séminaire est simultanément un lieu d'enquête, d'outillage intellectuel et un lieu de rencontre scientifique.

Au plaisir de nous retrouver au séminaire
Le comité d'organisation

Posté par iufmmobilisation à 09:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 janvier 2020

Appel à la grève à Jussieu - Sorbonne Université et ailleurs

Depuis quelques jours, nous sommes plusieurs collègues, dans  plusieurs filières de Sorbonne Université, en mathématiques et en informatique à faire la grève, en n'assurant pas nos enseignements et en ne participant pas à l'organisation des examens, et nous continuons toute la semaine. Nous rejoignons ainsi les collègues déjà mobilisés et les camarades en grève dans tout le pays.

Ce message est donc un appel à la mobilisation, à la grève et à la manifestation (rendez-vous pour les actions demain 
https://paris.demosphere.net/rv/77092 et la manifestation nationale https://paris.demosphere.net/rv/76935). Et vous n’avez pas à vous déclarer gréviste, ça ne sert rien.

Il y a tellement de raisons de réagir... En voici quelques-unes :
  • contre la réforme des retraites, plus grand recul social depuis des dizaines d'années. Et la fausse concession sur l'âge pivot n'est qu'un leurre pathétique pour briser notre unité ;
  • contre la réforme de l'enseignement supérieur, dont les objectifs sont déjà largement connus et assumés. Nous sommes les prochains sur la liste du gouvernement. Cette réforme achèvera de détruire la recherche académique en France en soumettant encore plus les financements à des intérêts court-termistes, en réduisant nos libertés, en brisant notre statut et en précarisant nos carrières ;
  • contre les reculs sociaux récents : les lois Travail, la destruction de l'assurance chômage par exemple. Une bataille a été perdue sur ces sujets, mais rien n'est jamais définitif ;
  • contre la répression policière brutale et organisée délibérément par le gouvernement, et qui s'abat avec sauvagerie sur les cortèges de manifestants, en tête ou à l'arrière ;
  • contre le mépris et l'arrogance du gouvernement, incapable d'envisager la moindre négociation ou concession ;
  • et parce que ÇA SUFFIT !

La mobilisation passe par la grève. Nécessairement. Les travailleurs du pays sont mobilisés depuis des semaines et se battent pour tout le monde (salariés, fonctionnaires, chômeurs, retraités et étudiants, sans distinction, sans corporatisme et sans égoïsme). Il faut maintenir et renforcer le rapport de force établi avec succès, et apporter notre soutien concret et visible aux camarades en grève. Face aux agressions, la grève est notre arme de légitime défense sociale. De plus, demandons-nous quel soutien nous pourrons espérer lorsque le lance-flamme social du gouvernement se tournera vers nous, si nous sommes incapables de nous battre pour tout le monde ?

Sachez que :
  • vous n'êtes pas tout seul, nous pouvons nous supporter et nous encourager mutuellement ;
  • vous n'avez pas à vous déclarer gréviste. Jamais. Quelles que soit les demandes ou les pressions. Il n'y aura pas de statistiques publiques et vous ne serez pas plus visible. Et si vous voulez perdre un jour de salaire, donnez le à une caisse de grève plutôt qu'à l'état ;
  • les préavis déposés vous protègent, tout le temps (même en dehors des journées nationales de mobilisation) et quel que soit votre statut (titulaire, stagiaire ou contractuel) et sans avoir besoin d'êtresyndiqué ;
  • si vous subissez des retenues sur votre salaire, une caisse de grève à SU peut vous aider ;
  • des AGs s’organisent à SU, par exemple à l’UFR de maths, au LIP6 et ailleurs ;
  • d’autres actions ont eu lieu ou sont prévues, comme la pétition http://chng.it/N5YnbgfVkS, les tracts à l’entrée, les blocages, des réunions d’informations pour les étudiants ou des affichages ;
  • les collègues du secondaire se mobilisent sérieusement, des lycées sont bloqués et des épreuves du contrôle continu du bac (les E3C) ont été annulées.

Nous vous invitons à :
  • faire grève, la grève illimitée. Pas d'enseignement, pas d'examen, pas d'autres activités ;
  • à participer aux manifestations, dans le cortège syndical ou pas ;
  • à annoncer que vous faites grève à vos étudiants et à vos collègues et à rendre publique vos actions ;
  • à discuter des événements autour de vous. C'est en parlant de politique qu'on fait de la politique ;
  • à donner aux caisses de grèves RATP, SNCF ou Énergie (la caisse de grève de Jussieu est déjà bien pleine) ;
  • à organiser des AGs ou des réunions d’informations, entre collègues ou avec les étudiants ;
  • à rejoindre le serveur de discussion https://channel.lip6.fr/signup_user_complete/?id=ygniyqj9rprn5cnw1e6h71htha pour nous coordonner ;
  • à diffuser ce message à SU, dans les autres universités et instituts de recherche, auprès des collègues votre entourage. Et surtout aux étudiants ainsi qu'aux camarades en grève pour leur montrer notre soutien. N'hésitez pas non plus à l'adapter au contexte ;
  • à prendre des initiatives militantes, sans attendre d'éventuelles décisions d'AG ou des consignes syndicales.

N'attendons pas un mouvement de masse, lançons le nous-mêmes. Toutes et tous ensemble !

Le collectif mobilisation du LIP6

Posté par iufmmobilisation à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sorbonne Université : faire grève et à participer aux manifestations

Bonjour,

Près de 100 enseignants chercheurs, enseignants, chercheurs de Sorbonne Université appellent leurs collègues à faire grève et à participer aux manifestations http://chng.it/N5YnbgfVkS 

Après la RATP, la SNCF, l'éducation nationale,  des secteurs entiers  rentrent en lutte :  les dockers bloquant les grands ports,  les imprimeries de la banque de France, le principal incinérateur d'île de France est bloqué par les grévistes,  de gros chantiers du BTP, 7 raffineries sur 8,  la BNF,  l'université de Dauphine, annulation des représentations à l'OPERA.

Soyons encore plus nombreux en grève demain jeudi pour faire reculer le gouvernement dans son projet de casse des retraites.

Manifestation jeudi à 14 h de Montparnasse à Place d'Italie, rdv à Jussieu  13h pour un départ collectif derrière la banderole Sorbonne Université en lutte

Tu trouveras en pièce jointe notre 4 pages qui contient :

  • un article très clair sur l'âge pivot qui est déjà dans les faits, 63 ans et 6 mois,
  • un tableau qui d'un côté affiche les propositions de la CGT sur les retraites, et de l'autre celles du gouvernement,
  • un article sur la "LPPR" : loi pluriannuelle de programmation de la recherche,
  • l'appel CGT, FO, FSU, Solidaires, CGC et UNEF à faire grève jeudi 16 janvier et à manifester,

Posté par iufmmobilisation à 09:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 janvier 2020

Retraites - la mobilisation continue !

  • Jeudi 16 janvier à 11h : rassemblement interprofessionnel sur la place Jussieu
  • Jeudi 16 janvier à 13h sur la place Jussieu : départ collectif à la manifestation qui partira de Montparnasse (vers la place d'Italie) - plusieurs rdv sur place, par exemple "Facs et labos en lutte" : devant l'EHESS - 105 boulevard Raspail à 13h (autres rdv sur https://paris.demosphere.net/rv/76935)
  • Vendredi 17 janvier à 12h30 : AG à Jussieu amphi 55A
  • Samedi 18 janvier de 10h30 à 18h : AG de coordination des facs et labos en lutte, à l'Université Paris Diderot - site Halle aux farines, Amphi 11E - https://paris.demosphere.net/rv/76745
  • Samedi 18 janvier : appel des Gilets Jaunes "La France entière à Paris" - https://paris.demosphere.net/rv/76331

Posté par iufmmobilisation à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

manifestation 16 janvier : rendez-vous INSPÉ à 13h à Jussieu avec Sorbonne Université

Trajet / parcours: Départ 13h30 de Montparnasse, en direction de Pl. d'Italie
Pl. 18 juin 1940 > Bd de Port-Royal > Bd St-Marcel > Bd de l'Hôpital > Pl. d'Italie
Un itinéraire de délestage est envisagé (via Denfert-Rochereau)

Ordre des cortèges: FO - Solidaires - Jeunes - CGT - FSU - CGC

Posté par iufmmobilisation à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Retrait du projet de retraite universelle par point ! Généralisons la grève à partir du jeudi 16 janvier !

Mercredi 15 janvier : rassemblement intersyndical (CFE-CGC, CGT, FA-FP, FO, FSU ET SOLIDAIRES) des agents de la fonction publique de 12h à 14h devant Bercy.

 

Manifestation du jeudi 16 janvier, à l’appel des  URIF CGT-FO –  CGT –  SOLIDAIRES –  FSU –  CFE/CGC  et  des organisations étudiantes et lycéennes UNEF et UNL.

Départ de Montparnasse à 14h00, direction Place d’Italie 

FO sera en tête de cortège. Rendez-vous dès 13h00 à l’angle de rue du Montparnasse et du boulevard de Montparnasse.

AG centrale de grève du 1er degré jeudi à 10h00, 12 rue Cabanis, 75014 Paris

dans les locaux du SNUipp national

 

Après 42 jours de grève, le gouvernement multiplie les mensonges et les coups de communication pour faire passer son projet de réforme des retraites.

 

Ecran de fumée, le prétendu retrait de l’âge pivot : en réalité,  « les annonces du 1er ministre du 11 ne répondent en rien aux revendications, maintiennent la retraite par points  ainsi  que l’âge  pivot, et  rendent  les  organisations  syndicales  responsables  d’assurer  l’équilibre financier du système universel de retraite par points. C’est inacceptable ! » (communiqué commun des URIF CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL – voir en PJ).

 

Ecran de fumée, les prétendues revalorisations qui ne sont que le cheval de Troie de la casse du statut : les 500 millions d’euros annuels promis pour 2021, rapportés à l’ensemble des personnels de l’Education nationale, représentent 40 euros bruts mensuels par personne. Quand ce sont des centaines d’euros mensuelles qui seront amputées de nos pensions avec la réforme des retraites ! 40 euros brut mensuels qu’accompagnerait la modification de nos carrières, du temps de travail, de nos missions… inacceptable (voir le communiqué de la FNEC-FP FO).

 

Pour le SNUDI-FO 75, seul le retrait pur et simple du projet de loi est acceptable, seule la généralisation de la grève, dans l’unité, peut permettre de gagner sur les revendications. Alors que les agents de la RATP et de la SNCF entrent dans leur 42eme jour de grève, que la grève s’étend aux raffineries, aux docks, chez les avocats, cette discussion doit être posée à tous les niveaux.

 

 

Plus que jamais, il faut  poursuivre et généraliser la grève dans l'unité, jusqu'au retrait !

Discutons de cette question dans toutes les écoles, dans les AG

Remplissons les déclarations d’intention sur la période janvier-février (voir en pj)

Continuer à nous remonter l’état de mobilisation dans votre école, l’état des discussions entre collègues !

Posté par iufmmobilisation à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2020

Appel à la grève de Sorbonne Université

Chers collègues,

 

Le mouvement de grande envergure en cours dans notre pays contre la casse du système de retraite actuel s’amplifie, d’autres corporations du public et du privé rejoignent les cheminots de la SNCF et de la RATP, les hôpitaux en grève pour la défense de l’intérêt général. Les métiers de l’enseignement supérieur et la recherche sont évidemment concernés comme en témoigne le nombre non négligeable de professeurs, maîtres de conférences, chercheurs, PRAG, PRCE, techniciens, ingénieurs, administratifs qui participent déjà à ce mouvement. Ce lundi 6 janvier a connu une rentrée très perturbée avec les sites de la Sorbonne, Malesherbes et Clignancourt bloqués. Notre communauté est doublement concernée, à la fois par la régression sur les retraites et par la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) qui prévoit une attaque profonde contre le statut des enseignant-chercheurs, en particulier la fin de la référence aux 192 heures annuelles, autrement dit la mise en place de la modulation de service ! Cette loi prévoit également d’accentuer encore plus la précarisation des jeunes diplômés par la mise en place de contrats dits de « chantier » ou de postes de « tenure-track » ! C’est inacceptable !  La LPPR est programmée pour passer au parlement mi février 2020; nous devons agir de toute urgence. Le seul moyen efficace à notre disposition est l’arrêt des examens et enseignements. Le choix du gouvernement nous laisse très peu de marge de manœuvre pour organiser la protestation. Alors c’est le moment d’agir toutes et tous ensemble.

 

Nous appelons tous les collègues désireux de défendre l’avenir de nos statuts à se mettre en grève et à convaincre autour d’eux pour nous rendre visibles. Les premiers signataires sont ci-dessous. Vous pouvez soutenir ce mouvement en signant en ligne sous forme de pétition : http://chng.it/N5YnbgfVkS

 

 

Signataires :

 

Sébastien Abramson (MCF, PHENIX, UMR 8234)

Fatiha Alabau (PR, LJLL, UMR 7598)

Jean-Noël Aqua (MCF, INSP, UMR 7588)

Marie-Anne Arrio (CR, IMPMC, UMR 7590)

Tamara Bardon-Brun (doctorante MCE, LKB, UMR 8552)

Christine Bertrand (MCF, UFR Math)

Antoine Boulangé (PRAG, INSPE)

Thibault Capelle (doctorant MCE, LKB, UMR 8552)

Marc Chardin (CR, IMJ-PRG, UMR 7586)

Frédérique Charles (MCF, LJLL, UMR 7598)

Jean-Yves Chemin (PR, LJLL, UMR 7598)

Sergio Chibbaro (MCF, IJLRDA, UMR 7190)

Marie d'Angelo (MCF, INSP, UMR 7588)

Stéphanie Deboeuf (CR, IJLRDA, UMR 7190)

Sylvie    Decroix (PRCE, INSPE)

Alexandrine Flambard (MCF, IPCM, UMR 8232)

Pierre    Fouilhoux (MCF, UFR d'ingénierie, UMR 7606)

Adrien Frantz (MC iEES Paris UMR 7618)

Stéphane Gancarski (MCF, LIP6, UMR 7606)

Michela Gribinski (PRAG, INSPÉ)

Frédérique Harry (UFR d'Etudes germaniques et nordiques)

Marie Herve (CR, INSP, UMR 7588)

Yacine Ikhlef (CR, LPTHE, UMR 7589)

Nicolas Illy (MCF, IPCM, UMR 8232)

Alexandre Jedrecy (doctorante MCE, IMPMC, UMR 7590)

Frederic Kapusta (CR, LPNHE, UMR 7585)

Pascale Kummer (MCF, UFR Ingénierie)

Gaelle Lacaze (PR, UFR de géographie, UR médiations)

Bertrand Laforge (PR, LPNHE, UMR 7585)

Amaury Lambert (PR, LPSM, UMR 7599)

Sylvain Lamprier (MCF, LIP6, UMR 7606)

Nathalie LARROUTUROU (PRAG, Langues)

Emmanuel Lefevre (enseignant, INSPE)

Marion Magnan (MCF, UFR de géographie)

Jean-Marie Maillard (DR, LPTMC,  UMR 7600)

Jean-Marie Mangin (CR, IBPS, UMR 8246)

Jamal    Moussa (MCF, IPCM, UMR 8232)

Grégoire Nadin (CR, LJLL, UMR 7598)

Jacques Pédron (MCF, iEES, UMR 7618)

Hélène Pelczar (MCF, UR6, UFR 927)

Joel Potier (MCF, Retraités)

Cécile Rizzi (MCF, PHENIX, UMR 8234)

Carlos Sanchez (CR, LISE, UMR 8235)

Jean-Pierre Simonin (DR, PHENIX, UMR 8234)

Hedi Soula (PR, Nutriomics, UMR 1269)

Romain Telliez (MCF, histoire, UMR 8596)

Thomas Tully (MCF, INSPE, UMR 7618)

Posté par iufmmobilisation à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2020

Demain samedi soyons encore plus nombreux

Bonjour,

Deux projets s’opposent : un régime à points qui accélère la baisse des pensions et consiste à faire des économies sur le dos des travailleurs et une amélioration d’un système solidaire par répartition pour des droits nouveaux.

 

Les manifestations d'hier ont été une réussite : plus d'1,7 millions de manifestants dans toute la France (370.000 à Paris).

La mobilisation qui a débuté le 5 décembre,  ne faiblit pas, bien au contraire !

 

A Sorbonne Université, nous étions des centaines, accompagnés des collègues du Museum, de l'ENS Ulm, du Collège de France et de Paris 3, à partir de Jussieu pour rejoindre le cortège des universités en lutte à République.

 

Demain samedi 11 janvier sera une nouvelle occasion de manifester à l'appel de CGT, Solidaires, FO, FSU, CGC et UNEF : départ à 13h30 – Nation-Bastille-République avec un cortège commun des universités (Rendez-vous à l'angle Picpus-Diderot)

 

Nous devons être encore plus nombreux dans la rue pour faire reculer le gouvernement et obtenir l'ouverture de négociations pour une vraie réforme des retraites par le haut.

 

Un appel à la grève des examens et des enseignements a été lancé par plusieurs dizaines d'enseignants, chercheurs et enseignants-chercheurs. Cet appel peut être soutenu en ligne : http://chng.it/N5YnbgfVkS 

 

Posté par iufmmobilisation à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Premiers signataire de l'appel à la grève des enseignements et des examens contre la casse des retraites et la LPPR

Chers collègues,

 

Le mouvement de grande envergure en cours dans notre pays contre la casse du système de retraite actuel s’amplifie, d’autres corporations du public et du privé rejoignent les cheminots de la SNCF et de la RATP, les hôpitaux en grève pour la défense de l’intérêt général. Les métiers de l’enseignement supérieur et la recherche sont évidemment concernés comme en témoigne le nombre non négligeable de professeurs, maîtres de conférences, chercheurs, PRAG, PRCE, techniciens, ingénieurs, administratifs qui participent déjà à ce mouvement. Ce lundi 6 janvier a connu une rentrée très perturbée avec les sites de la Sorbonne, Malesherbes et Clignancourt bloqués. Notre communauté est doublement concernée, à la fois par la régression sur les retraites et par la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) qui prévoit une attaque profonde contre le statut des enseignant-chercheurs, en particulier la fin de la référence aux 192 heures annuelles, autrement dit la mise en place de la modulation de service ! Cette loi prévoit également d’accentuer encore plus la précarisation des jeunes diplômés par la mise en place de contrats dits de « chantier » ou de postes de « tenure-track » ! C’est inacceptable !  La LPPR est programmée pour passer au parlement mi février 2020; nous devons agir de toute urgence. Le seul moyen efficace à notre disposition est l’arrêt des examens et enseignements. Le choix du gouvernement nous laisse très peu de marge de manœuvre pour organiser la protestation. Alors c’est le moment d’agir toutes et tous ensemble.

 

Nous appelons tous les collègues désireux de défendre l’avenir de nos statuts à se mettre en grève et à convaincre autour d’eux pour nous rendre visibles. Les premiers signataires sont ci-dessous. Vous pouvez soutenir ce mouvement en signant en ligne sous forme de pétition : http://chng.it/N5YnbgfVkS

Une version longue explicative de cet appel est en pièce jointe.

 

Signataires :

 

Sébastien Abramson (MCF, PHENIX, UMR 8234)

Fatiha Alabau (PR, LJLL, UMR 7598)

Jean-Noël Aqua (MCF, INSP, UMR 7588)

Marie-Anne Arrio (CR, IMPMC, UMR 7590)

Tamara Bardon-Brun (doctorante MCE, LKB, UMR 8552)

Christine Bertrand (MCF, UFR Math)

Antoine Boulangé (PRAG, INSPE)

Thibault Capelle (doctorant MCE, LKB, UMR 8552)

Marc Chardin (CR, IMJ-PRG, UMR 7586)

Frédérique Charles (MCF, LJLL, UMR 7598)

Jean-Yves Chemin (PR, LJLL, UMR 7598)

Sergio Chibbaro (MCF, IJLRDA, UMR 7190)

Marie d'Angelo (MCF, INSP, UMR 7588)

Stéphanie Deboeuf (CR, IJLRDA, UMR 7190)

Sylvie    Decroix (PRCE, INSPE)

Alexandrine Flambard (MCF, IPCM, UMR 8232)

Pierre    Fouilhoux (MCF, UFR d'ingénierie, UMR 7606)

Adrien Frantz (MC iEES Paris UMR 7618)

Stéphane Gancarski (MCF, LIP6, UMR 7606)

Michela Gribinski (PRAG, INSPÉ)

Frédérique Harry (UFR d'Etudes germaniques et nordiques)

Marie Herve (CR, INSP, UMR 7588)

Yacine Ikhlef (CR, LPTHE, UMR 7589)

Nicolas Illy (MCF, IPCM, UMR 8232)

Alexandre Jedrecy (doctorante MCE, IMPMC, UMR 7590)

Frederic Kapusta (CR, LPNHE, UMR 7585)

Pascale Kummer (MCF, UFR Ingénierie)

Gaelle Lacaze (PR, UFR de géographie, UR médiations)

Bertrand Laforge (PR, LPNHE, UMR 7585)

Amaury Lambert (PR, LPSM, UMR 7599)

Sylvain Lamprier (MCF, LIP6, UMR 7606)

Nathalie LARROUTUROU (PRAG, Langues)

Emmanuel Lefevre (enseignant, INSPE)

Marion Magnan (MCF, UFR de géographie)

Jean-Marie Maillard (DR, LPTMC,  UMR 7600)

Jean-Marie Mangin (CR, IBPS, UMR 8246)

Jamal    Moussa (MCF, IPCM, UMR 8232)

Grégoire Nadin (CR, LJLL, UMR 7598)

Jacques Pédron (MCF, iEES, UMR 7618)

Hélène Pelczar (MCF, UR6, UFR 927)

Joel Potier (MCF, Retraités)

Cécile Rizzi (MCF, PHENIX, UMR 8234)

Carlos Sanchez (CR, LISE, UMR 8235)

Jean-Pierre Simonin (DR, PHENIX, UMR 8234)

Hedi Soula (PR, Nutriomics, UMR 1269)

Romain Telliez (MCF, histoire, UMR 8596)

Thomas Tully (MCF, INSPE, UMR 7618)

 

Posté par iufmmobilisation à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2020

[communication-syndicale] Réussissons ensemble demain

Bonjour,

 

Alors que le gouvernement tente le pourrissement du mouvement contre la casse des retraites, tout annonce une journée de mobilisation massive demain.

 

De nouveaux secteurs se mettent en grève (raffineries, dockers, plateformes de revues scientifiques en ligne, Opéra de Paris, avocats…).

 

A l'université, nombreux sont les personnels de toutes catégories à vouloir peser dans la mobilisation.

 

Les journées de jeudi, vendredi et samedi seront déterminantes pour faire reculer le gouvernement et obtenir l'ouverture de négociations pour une vraie réforme des retraites par le haut.

 

Sur Paris, la manifestation démarrera à 13h30 de République vers Saint-Augustin.

 

Rendez-vous au pied de la tour Zamansky à Jussieu à 12h pour organiser un départ commun.

 

Nous serons rejoints place Jussieu par nos collègues du Collège de France et du Museum pour manifester tous ensemble.

 

Tu trouveras en pièce jointe une première liste de cars affrétés par le syndicat avec des chauffeurs grévistes pour rejoindre la manifestation. Tu peux aussi contacter l'union locale CGT de ta ville.

 

 

Pour nos collègues qui habitent hors île de France, ils pourront manifester à :

  • Rouen, départ à 10h30, cours Clemenceau, 
  • Évreux, à 14h départ devant la gare,
  • Orléans à 10h30 départ du Parvis de la Cathédrale,
  • Chartres à 14h30 départ devant le théâtre,
  • Beauvais à 14h place des maréchaux,
  • Les collègues de l'institut de la mer de Villefranche pourront manifester à Nice, place Garibaldi à 10h30,
  • les collègues de l'observatoire de Banyuls se retrouveront à Perpignan place de la Catalogne à 10h30,
  • les collègues de la station marine de Roscoff manifesteront  soit à Brest à 11h place de la liberté soit à Morlaix place des otages à 11h.

 


Les syndicats CGT de Sorbonne Université Ferc-Sup et SNTRS

Posté par iufmmobilisation à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Manifestation du 9 janvier : INSPÉ rendez-vous à 13h30, devant le 164, rue du Temple

Manifestation du 9 janvier : INSPÉ rendez-vous à 13h30, devant le 164, rue du Temple

Posté par iufmmobilisation à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2020

Tous en grève jeudi pour gagner

Meilleurs vœux à tous, que cette année voit le succès de la mobilisation des salariés contre la retraite à point et pour l'amélioration de nos conditions de travail et de nos salaires.

 

Demain mercredi 8 janvier 2020 des assemblées générales se tiendront au sujet de la mobilisation contre la casse de notre système solidaire de retraites par répartition.

 

  • Jussieu 12h30 amphi 45
  • Sorbonne 12h amphi Descartes

 

Contrairement à ce qu’affirme le gouvernement, les femmes seront les grandes perdantes de la réforme des retraites.

 

Venez nombreux, la réussite du mouvement dépend de chacun d'entre nous !

 

Les prochains rendez-vous:

Jeudi 9 janvier: grève et manifestation 13h30 République, rdv 12h au pied de la Tour Zamansky pour un départ commun

Vendredi 10 janvier: grève

Samedi 11 janvier : manifestation public- privé

Pour nos collègues qui habitent hors île de France, ils pourront manifester à :

  • Rouen, départ à 10h30, cours Clemenceau, 
  • Évreux, à 14h départ devant la gare,
  • Orléans à 10h30 départ du Parvis de la Cathédrale,
  • Chartres à 14h30 départ devant le théâtre,
  • Beauvais à 14h place des maréchaux,
  • Les collègues de l'institut de la mer de Villefranche pourront manifester à Nice, place Garibaldi à 10h30,
  • les collègues de l'observatoire de Banyuls se retrouveront à Perpignan place de la Catalogne à 10h30,
  • les collègues de la station marine de Roscoff manifesteront  soit à Brest à 11h place de la liberté soit à Morlaix place des otages à 11h.


A demain,

Les syndicats CGT de Sorbonne Université Ferc-Sup et SNTRS

Posté par iufmmobilisation à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]