• Les Echos, 11/03 : Les sujets de mécontentement dans l'Education
    "Voici les principaux sujets de conflit dans l'Education et dans l'Enseignement supérieur. La réforme de la formation des premier et second degrés est désormais celle qui cristallise le plus la colère."
  • Libération, 11/03: Non à la Star'Fac
    "Des manifestations étaient prévues dans 23 villes de France. Nous avons suivi celle de Paris. 14h30, départ place de la République. Elle réunit tous les personnels de la maternelle à l’université, comme l’énonce une banderole de tête: «Ensemble de la maternelle à l’enseignement supérieur et à la recherche, pour la défense du service public». Et c’est exactement le sentiment qu’on a, déambulant sous le soleil parisien: un ensemble de citoyens, calmes et motivés, se battant pour le présent et le futur de l’éducation. Se battant pour tous."
    "Ceci n’est pas une enième manifestation d’enseignants. Nous assistons à la constitution d’un mouvement social de grande ampleur."
  • MédiaPart,  11/03: Universités: les socialistes mal à l'aise face à une contestation grandissante
    http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2103
    "A la sixième semaine de grève illimitée dans les universités, le rapport de force se durcit. Mardi 10 mars, Sauvons l'université annonçait 36 facs partiellement ou totalement bloquées. A Toulouse, l'université du Mirail est fermée à la demande de sa présidence après une éphémère occupation par des étudiants. A Paris, la Sorbonne était encerclée en début de semaine par les forces de l'ordre."

    "Mardi matin, plusieurs dizaines d'enseignants et d'étudiants ont bloqué le pont de la Concorde pour y déployer une large banderole, à quelques mètres de l'Assemblée nationale : «République: on tue ton école, ton université et ta recherche»."

  • Blocage du pont de la Concorde
    envoyé par Mediapart

  • Un extrait du journal de 8h de France Inter le mardi 10 mars. Intervention de Georges Molinié, président de l'université Panthéon-Sorbonne-Paris IV