Vous trouverez ci-dessous le texte du courrier adressé par M. Darcos, le 20 mars 2009, aux organisations syndicales, assorti des remarques exprimées par le secrétariat de la Coordination Nationale de la Formation Des Enseignants.

la réponse
de la Coordination Nationale de la Formation Des Enseignants

Extrait:

Conclusions CNFDE :

  • Le maintien des concours dans leur forme actuelle pour l’année prochaine est une première victoire arrachée par le combat mené par toute la communauté des acteurs de la Formation des enseignants depuis plusieurs mois, mais les propositions formulées par le ministre sont inacceptables en l’état. Elles aboutissent à des incohérences, à une illisibilité totale de l’offre de formation, à la mise en concurrence des universités et maintiennent les aspects les plus contestés de la réforme envisagée.
  • Seul le maintien, en 2010, des conditions d’inscription aux concours, du dispositif de formation actuelle et de l’année de stage après les concours permettra d’ouvrir des négociations, basées sur une large consultation sur ce que doit être, à l’avenir, la formation des enseignants.