Les enseignants et formateurs de l'IUFM de Paris, réunis en journée banalisée le mercredi 10 mars 2010 sur la question de l'élaboration de la future maquette de la formation des enseignants, se déclarent en accord avec la motion votée au conseil d'administration de Paris IV du 26 fevrier 2010 qui émet un avis défavorable à cette reforme. Ils demandent l'abrogation des décrets dits de masterisation et l'ouverture de véritables négociations avec l'ensemble des partenaires impliqués sur cette question, de la maternelle à l'Université.

Motion votée à l'unanimité
83 présents
7 ne prennent pas part au vote