Motion de l’UFR ALLSH de l’université d’Aix Marseille. 6 mai 2013.

Le conseil de l’UFR ALLSH de l’université d’Aix Marseille réuni ce 6 mai 2013 exprime sa profonde inquiétude quant à la réforme de la formation des enseignants, qui programme l’affaiblissement des savoirs disciplinaires, implique la séparation radicale des métiers d’enseignant et de chercheur, et propose aux futurs enseignants une formation qui ne répond à aucune exigence sérieuse. Il déplore également que les ESPE soient organisées autour d’un conseil d’école dont la composition ne respecte en rien la collégialité et réduit excessivement la représentation des personnels des UFR.

Le conseil de l’UFR ALLSH, tout en saluant la profonde qualité du travail fourni par les collègues qui se sont saisis dans une urgence inacceptable de ce chantier, s’oppose à l’ensemble de cette réforme. Il appelle les autres composantes de l’université et de l’Académie à les rejoindre dans son opposition, et les Conseils et la Présidence de l’université à leur apporter un soutien officiel en demandant au MESR l’instauration d’un moratoire national reportant d’un an la mise en place de cette réforme et permettant la renégociation complète du projet.

Voté à l’unanimité des présents et représentés.

DOSSIER NATIONAL ICI, PAR SLU, : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5713