Chère Camarade, Cher Camarade,

Après une année de fonctionnement des ESPE, la “réforme” de la formation des enseignants se fait aujourd'hui, cahin-caha “en marchant”. L'Observatoire de la formation, mis en place par la FSU en janvier 2014, a recueilli de nombreux témoignages d'étudiants, de stagiaires et de formateurs qui mettent en évidence difficultés et problèmes que le gouvernement tente de minimiser.

Ci-joint une pétition FSU rédigée suite à cette journée, à diffuser auprès des étudiants et collègues, à faire signer largement , pour l'amélioration des conditions d'étude et de stage dès la rentrée prochaine. 

Les dysfonctionnements pointés par les syndicats de la FSU ne sont pas prêts de se résorber et vont encore générer des problèmes à la rentrée 2014. Il faut leur apporter des solutions, et rapidement. C'est l'objet du dossier de presse (voir chacun des liens) élaboré pour cette journée (présentation synthétique), qui traite différents thèmes liés à la réforme de la formation et aux ESPE :

- les concours : éléments d'information et d'analyse sur les résultats aux concours et le problèmes des postes perdus (fiche 1 et tableaux) ; problèmes liés à la préparation (fiche 4)

- les stages : des inégalités criantes entre les lauréats aux concours, aussi bien en temps de travail qu'en rémunération (fiche 2)

- les parcours de formation : des situations nombreuses à prendre en compte (tableau) ; une offre de formation très inégale selon les ESPE pour les étudiants non admis au concours (fiche 3 et l'exemple de Créteil)

les personnels des ESPE : des incertitudes sur l'avenir des personnels (fiche 5) ; la question de la parité dans les instances (fiche 6)

Pour une véritable réforme de la formation initiale des enseignants et CPE, et les moyens de mettre en place cette réforme, la FSU réaffirme ses exigences. 

Bien cordialement.

Le collectif FDE

2014_06_05_petition_ESPE_etu