Réunie en inter-syndicale, l'ensemble des organisations syndicales de Paris-Sorbonne et de l'UPMC dénonce avec force le processus de fusion de nos deux universités entamé par les présidents Jobert et Chambaz. 

Illisible sur le fond, désastreuse dans la forme avec ce culte du secret associé à des groupes de travail dénués de tout intérêt et ne reposant sur aucun document de travail, nous ne pouvons qu'exprimer inquiétudes et méfiance face à ce projet qui ne paraît correspondre qu'à une logique comptable et financière au mépris des conditions d’études, d'enseignement et de recherche ainsi que de la bonne marche des services administratifs et techniques. Au regard des différences culturelles et fonctionnelles de nos deux établissements, le calendrier (fusion effective au 1er janvier 2018) décidé par les présidences démontre qu’il n’y aura aucune concertation sur le fond.

Face à tant d'approximations et constatant le manque criant d'informations, nous appelons l'ensemble de la communauté universitaire, étudiants, enseignants et personnels biatss à se réunir en Assemblée Générale le mardi 8 décembre à 12h00, dans l'amphi Chasles, en Sorbonne.

A&I-UNSA P4, AGEPS, FERC SUP CGT P4, FERC SUP CGT P6, FO P4, SGEN-CFDT, SNESUP P4, SNPTES, SNTRS CGT P6