03 avril 2014

le snesup-fsu tient un memorandum à la disposition du nouveau ministre de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et

Les élections municipales ont été marquées par une  forte progression de la droite et de l'extrême droite et une abstention record. Ce scrutin local aux fortes implications nationales traduit le rejet, notamment par les milieux populaires, de la politique d'austérité du gouvernement, source de désespoir et de désillusions. L'absence de réponse aux attentes sociales et sociétales, la stigmatisation des étrangers sur fond sécuritaire, le recul de la démocratie et l'aggravation de la crise institutionnelle en sont les principaux... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2014

60.000 postes créés dans l’Education nationale ? Oui, mais pas trop vite. étalement jusqu’en 2020 par exemple.

Une question de rythme. Il y a un an, le 13 mars 2013, l’Assemblée nationale votait l'article 1er du projet de loi sur la refondation de l'Ecole définissant les grandes orientations et programmant la création de 60.000 postes. Une promesse du début de quinquennat de François Hollande et de son ministre Vincent Peillon qui devait être tenue d’ici la fin du quinquennat. 25.000 postes ont déjà été créés. C’est un début, mais le compte n’y est pas. "La question, ce n'est pas le nombre. La question, c'est le rythme", confie aujourd’hui un... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2014

NON AU PROJET D’EXTERNALISATION DE LA DSI A PARIS-SORBONNE !!!! LE SERVICE PUBLIC EST NOTRE RICHESSE.

Nous avons besoin de personnels dont les qualifications soit reconnue et non de : salariés  interchangeables et corvéables à merci ; de solidarité et non de concurrence ; de stabilité et non de précarité ; de sens des responsabilités et non de docilité ; d’indépendance et non de soumission aux intérêts particuliers. Mais ce n’est pas du tout ce à quoi nous assistons actuellement : futur fusion de service (EX Pres), d’externalisation des missions de la DSI (Messageries Microsoft,... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 12:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 mars 2014

stage de formation syndicale le MARDI 11 MARS de 9h à 16h

Afin de continuer le travail entamer il y a maintenant quelques années, le SNUipp-FSU vous invite à participer à un stage de formation syndicale le 11 mars de 9h à 16h à la Bourse du travail. Nous ferons notamment le point sur la mise en place de l'ESPE parisienne et sur les discussions ministérielles en cours concernant les missions et le statut des PEIMF et CPC. Cela sera également l'occasion de poursuivre la construction de nos propositions et revendications pour transformer réellement la formation initiale des enseignant-es.... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2014

Université Paris Sorbonne : où vont aller les 4 millions d'euros excédentaires du résultat 2013 ?

Au Conseil d'Administration du 6 mars 2014, nous sommes intervenus, pour l'UNSA, sur le résultat 2013 qui est de + 4 millions d'euros. Ce résultat est dû aux efforts de tous, enseignants, BIATSS, contractuels. Ce bénéfice est la preuve de l'engagement de tous. Il est donc normal qu'en 2014 les personnels en est quelques retombées. Et cela le plus rapidement possible, dès le mois de juin et indépendamment de la prime de fin d'année en décembre qui doit perdurer.  L'UNSA attend avec tous les agents... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2014

POUR L’ABANDON DU PROJET PEILLON NON A LA DEMOLITION DES STATUTS DES PROFESSEURS CERTIFIES ET AGREGES (ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

Réunie le 21 février 2014, l'assemblée générale des professeurs agrégés et certifiés (PRAG-PRCE) de l’université de Rouen a examiné le projet PEILLON de réforme des statuts des enseignants (dernière version des fiches ministérielles - 12 février - préfigurant un très prochain projet de décret).                    Ce projet, s’il était adopté, mettrait à bas nos statuts (décrets de 50). Le décret de 93 des PRAG-PRCE, version annualisée des décrets de 50, subirait rapidement... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2014

Projet Peillon de réforme du statut des personnels enseignants : un projet inacceptable, un coup contre l’école publique

▲ Cadre de l’offensive gouvernementale L’un des objectifs majeurs de Peillon et du gouvernement, depuis son arrivée au ministère, est de briser le statut national des enseignants. Cet objectif, qui est un vieil objectif de la bourgeoisie française, correspond à un double besoin : -          augmenter la charge de travail des enseignants et réduire le coût de l’école d’une part -          permettre d’autre part la mise en œuvre de la... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2014

La réforme des Masters ou la fin programmée de la liberté pédagogique

Le 27 janvier dernier, la nomenclature des Masters, qui sera mise en place à la rentrée 2015 puis au fil des vagues d’accréditation des établissements, était soumise à l’avis du CNESER et repoussée par 21 voix contre (dont SupAutonome et SNPREES-FO), 16 pour et 11 abstentions.  Sur un point fondamental pour les universitaires, SupAutonome et le SNPREES-FO regrettent que la méthode employée n’ait pas davantage tenu compte des souhaits des personnels universitaires. Il faut rappeler que c’est la réforme LMD qui est à... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2014

CAMPUS : Lettre d'information numéro 4 du 10 février 2014

Posté par iufmmobilisation à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2014

Sud éducation 75: Congés non remplacés à Paris, ça suffit !

Les écoles parisiennes sont dans un état catastrophique, avec une, deux, trois ... classes sans enseignant-e-s, des élèves entassés dans d'autres classes, des remplaçant-e-s qui courent d'un poste à l'autre, ou qui sont sommé-e-s de changer d'école alors qu'ils ont déjà commencé un remplacement. L'administration prétexte comme toujours une période d'épidémie. La première cause de congés non remplacés est avant tout un manque de personnel remplaçant, conséquence de la suppression de postes de remplaçant-e-s durant plusieurs années. ... [Lire la suite]
Posté par iufmmobilisation à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]