Capture d’écran 2018-04-03 à 10

"Universités ouvertes aux enfants d'ouvriers, Universités fermées aux intérêts privés"

Le mouvement prend de l’ampleur dans les Universités !

Plus d’une vingtaine d’universités sont mobilisées contre la sélection à l’Université (ParcoursSup, Loi ORE), nous aussi à l’ESPE amplifions le mouvement et revendiquons une université ouverte à tous et toutes!
Les Assemblées Générales sont de plus en plus nombreuses et le blocage a été voté dans plusieurs facs:
Toulouse : 2 500 personnes en AG
Montpellier : 2 000 personnes en AG
Tolbiac Paris 1 et Nantes : 800 personnes en AG

Répression et violences dans les universités

A Strasbourg, Grenoble, Bordeaux, Toulouse, la police est intervenue violemment ou menace d'intervenir afin de briser le mouvement naissant dans les universités. C'est ce contexte qui encourage l'extrême-droite à s'attaquer à des étudiant.e.s en lutte comme à Montpellier et Lille. A Montpellier, la Ligue des Droits de l'Homme a dénoncé les violences d'une milice privée sur des étudiants le 22 mars, le doyen de la faculté de droit qui a cautionné ces actes a dû démissionner. A Lille le 26 mars, des militants d'extrême-droite s'en sont pris aux étudiants de Lille 2, agressions condamnées par la mairie. Il est essentiel de se mobiliser tous et toutes contre la violence faites aux étudiant-e-s mobilisé-e-s.

60 personnes de l’ESPE en manif le 22 mars : ce n’est qu’un début !

Le 22 mars, une réussite : que ce soit sur l’ESPE ou dans la rue !
La politique de Macron nous impacte tous et toutes (attaques contre les chomeurs-ses, les salarié-e-s, réforme des ESPE, casse des services publics...), il s’agit donc de faire convergence ! Depuis le 22, le mouvement prend de l'ampleur dans les lycées, les facs, dans la fonction publique (les hôpitaux par exemple) et les entreprises (grève à Ford, grève de 3 mois prévu dans l'énergie). C’est tous et toutes ensemble qu’on va gagner !

Le 3 avril dans la rue, le 4 on continue ! Vers une convergence des luttes.

Le mardi 3 avril les Universités ont prévu de se mobiliser pour le premier jour de la grève des cheminots, car elles sont conscientes que ce n’est qu’avec la convergence des luttes que nous gagnerons. Elles rejoindront donc les cheminots à la manifestation de 13h30 qui partira de Gare de l’Est (mardi 3 avril).

Mardi 3 avril nous appelons donc les étudiant-e-s de l’ESPE à se mobiliser pour rejoindre le mouvement. Et pour être plus efficace joignons-nous au reste de l’université Paris 4 (l’ESPE dépend de cette université) qui compte être très mobilisée et qui organise à 11h (mardi 3 avril) une Assemblée Générale de tous Paris 4 qui se déroulera sur le site de Clignancourt (qui sera bloqué et occupé) pour ensuite partir tous et toutes ensemble en manifestation !

Et dès mercredi 4 avril continuons de construire le mouvement sur l’ESPE, venez tous et toutes à l’Assemblée Générale à 12h (mardi 4 avril) sur l’ESPE !

LE week-end du 7-8 avril, Coordination Nationale Etudiante à Nanterre