Vos élus SNPTES, A&I-UNSA, SNPREES-FO et SupAutonome-FO ont été mis en cause dans un communiqué de la CGT du 24/09/2015, leur reprochant d'avoir participé, ce même jour, à une réunion informelle avec le Président, tenue en remplacement du Comité technique extraordinaire auquel ont refusé de siéger les élus CGT, FSU, SnaSub et Sgen-CFDT.

Préalablement invités par ceux-ci même à ne pas y siéger, nous leur avions répondu que nous préférions nous expliquer de vive-voix et écouter les arguments du Président, et donc que nous y siégerons si le quorum était atteint. Le CT n'ayant pu se tenir par défaut de quorum, nous avons accepté de participer à cette réunion pour avoir des réponses immédiates à nos interrogations, et ne pas attendre plus longtemps.

Nous représentons les personnels qui nous ont élu, et c'est dans le but de défendre au mieux leurs intérêts qu'il nous semble opportun de participer aux réunions engageant leur avenir. Remettre à plus tard les discussions ne sert à rien, et nous traiter de complices est non seulement aberrant, mais totalement injustifié.